Récit #8 – Soirée Coquine

UMass_Hotel_bed

Je nous imagine dans une chambre. Le lit a des draps de satin rouge. De long rideaux noir qui cache les fenêtres. Des chandelles illuminent la pièce. Sur le pied du lit, deux valises son déposées. L’une d’elle comporte des huiles condoms de différentes saveurs et des lubrifiants. L’autre comporte des longues cordes rouges, un fouet, des menottes et un vibromasseur. Nous ne savons trop si cela serait excitant ou pas, mais nous l’essayons quand même!! Tu me prends par la taille et m’embrasse en même temps de retirer mon chandail et je fais du même pour toi. Tu m’embrasses dans le cou et tes grandes mains chaudes qui se promènent sur mon corps me donnent des frissons sur tout le corps!!! Après quelques minutes à avoir fait le tour de nous-mêmes, nous décidons d’utiliser les cordes rouges tu m’attaches.

Et tu utilises le vibromasseur pour m’exciter d’avantage. Tu me demandes d’ouvrir la bouche et tu me dis « t’aime ça en ma belle » mais avec la bouche pleine, c’est dur de répondre. Je décide alors de te faire un deepthroat qui te rend totalement fou d’excitation!! Tu reviens en arrière de moi et tu lubrifies mes fesses et ton sexe pour faciliter la chose!! Tout doucement, tu entres je sens ton gland entrer en moi. Je sens ta chaleur et ton excitation. Une fois ton gland passé, tu y va et vient pas trop vite… juste parfait. Je deviens tellement excitée que je te demande d’y aller plus fort. Tu décides alors de me détacher et de me coucher sur le lit. Moi couchée sur le ventre, tu me bandes les yeux et me met en « doggy » et me rentre 2 doigts. Avec ton autre main, tu utilises le vibromasseur pour stimuler mon clito. Évidemment, ça me n’en prend pas beaucoup pour squirter partout sur les jolis draps rouges….

Tu arrêtes tout et tu me couche sur le dos et prends les menottes !! Tu me prends un bras et l’attache sur le lit et tu fais de même avec l’autre bras. Une fois attachée, tu entres délicatement dans mon sexe qui est serré et très mouillé. Tu fais des va et vient tellement vite et fort que j’en perds mes moyens. Je te demande toujours d’y aller de plus en plus fort je crie ton nom à tue-tête. Tu me dis alors que tu vas éjaculer. J’ouvre alors la bouche et j’en reçoit plein le visage, dans ma bouche, dans mes lunettes et ça alors coulé sur mes seins. Pour t’aider à retirer le reste, je descends devant toi et je suce tout le sperme restant

Bonne soirée mes cochons cochonnes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s