Récit #57 – La soumise et son lubrifiant

Je reçois un texto.

– Bonsoir petite chatte. Es-tu prête à me recevoir ?

– Oui Monsieur. Je vous attends avec impatience.

– Parfait ! Alors dis-moi, comment aimerais-tu me satisfaite ce soir ?

– Et bien j’aimerais que Monsieur profite de son plus grand plaisir, mon ptit cul !

– Bien, alors va dans ta chambre, prend ton lubrifiant et assure toi d’être prête lorsque je vais arriver. Mets-toi a 4 pattes, nu sur ton lit, dos à la porte et caresse toi. J’arrive.

Ouf recevoir ce genre de message fait augmenter en moi l’excitation. Je m’exécute alors sur le champ, impatiente de son arrivée. Je vais alors dans ma chambre, me déshabille, prend mon lubrifiant que j’applique avec envie sur mon ptit trou et en applique sur mon clitoris pour mieux me caresser. Je me mets en position et attend tout en me caressant. Je l’entends alors arriver. Ouf je suis déjà toute mouiller, prête à le recevoir. Il entre dans ma chambre, arrête dans le cadre de la porte. Je sens son regard sur moi. Il posse un gémissement de contentement.

– Bonne fille, me dit-il.

Un sourire se peint sur mon visage. Il s’approche de moi, me caresse le dos, me donne une claque sur les fesses. Humm j’adore le savoir satisfait. Il m’embrasse sur le dos, me mord le cou. Je gémis. Je l’entends qui enlève son pantalon, se met à se masturber.

– Caresse toi ma ptite chatte, fait monter ton désir pour moi, me demande-t-il.

– Oui Monsieur. Avec plaisir, répondis-je automatiquement.

Il plaça sa queue sur le rebord de mon anus, le frotta puis entra délicatement un doigt, puis deux. Humm quelle sensation agréable. Soudainement, il entra mon membre bien en moi ce qui m’arracha un cri. Il commença à faire son va et vient avec des gémissements agréables à entendre.

– Fais-toi jouir pour moi ! Me demanda-t-il.

Je m’exécutai et fit courir mes doigts plus rapidement sur mon clitoris. Je sentis alors l’orgasme monter et le plaisir de Monsieur qui grandissait.

– Monsieur, svp, puis-je jouir, demandais-je toute essoufflée ?

– Oui vas-y que je vienne en toi à mon tour !

L’orgasme fut puissant et douloureux a la fois, sentant son membre me pilonner sans relâche, fort et profond. Puis il ralenti son rythme, profita de la vue encore un fois et me demanda de me retourner. De finalement voir son visage, sourire aux lèvres et détendu me fit un plaisir intense.

– Merci Monsieur, dis-je alors qu’il s’assit sur le lit, à mes côtés pour me prendre dans ses bras.

– Bonsoir ma ptite chatte. Comment vas-tu ?

Humm bon début de soirée 😊

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s