Récit #69 – Un couple qui s’amuse bien!

Après avoir pris un bain moussant à deux avec des chandelles allumées et de la belle musique, le temps est venu de sortir du bain, alors que j’avais déjà une bonne idée de la suite de la soirée. Une fois au lit, les lumières éteintes, seule la lueur des chandelles éclairait nos corps. Avec de la belle musique de la trame sonore 50 nuances de Grey, il s’est mis à me caresser le corps avec ses belles grosses mains chaudes pour ensuite sortir une plume d’oiseau.

Il commence à effleurer ma peau avec la plume. Je peux sentir mon corps frissonner. Mes seins durcissent et je peux sentir les frissons jusqu’au bout de mes pieds. Je suis déjà près excitée. Je peux sentir que mon vagin coule déjà de plaisir. Après un bon 30 minutes, il dépose la plume pour m’embrasser vigoureusement sur les lèvres et ensuite s’occuper de mon cou en m’embrassant intensément, ce qui me donne de drôles de sensations avec sa petite barbe.

Mon corps réagit fortement : des cris de jouissance se font entendre. Il sait me rendre complètement dingue de plaisir. Je peux sentir son corps sur moi ; il me regarde droit dans les yeux et je peux lire son regard qui me dit « Je te veux ». Je sens son sexe durcir contre moi avec un petit écoulement d’excitation. Sa bouche descend vers ma grosse poitrine et me prend les seins de ses deux mains.

Je peux sentir sa langue qui me caresse le mamelon, puis sa bouche qui les embrasse. Il descend le long de mon corps, ce qui fait que j’ai l’entrejambe prêt à accueillir sa langue.  Je sens mon clitoris gonflé de plaisir. Sa douce langue chaude se raidit sur mon clitoris avec ses mouvements de langue si parfaits, puis il insère un doigt dans mon vagin et fais quelques coups de vas et vient sur mon bouton magique.  Je sens mes muscles se contracter sur son doigt, mon rythme cardiaque augmente de plus en plus : mes cris sont de plus en plus forts ! Ça y est, j’explose de plaisir ! Je peux sentir sa langue lécher le jus de mon explosion.

Mais c’est clairement insuffisant.  J’ai envie de lui encore ! Je veux sentir son pénis en moi. Il retire son doigt et je lui demande de s’étendre sur le dos. J’embarque sur lui pour à mon tour l’embrasser.  Humm, je peux même goûter mon propre jus ! Que c’est bon ! Je descends le long de son corps pour mettre son pénis à ma bouche. Je le prends d’une main et je fais des mouvements de va et vient avec en l’entourant de mes lèvres chaudes.  Je fais entrer son pénis au plus profond de ma bouche, je caresse le gland avec ma langue tout en continuant de le sucer.

Je ne veux pas leur faire venir, car je suis trop égoïste ! J’ai trop besoin de sentir son sexe en moi. Je remonte et je lui dis que je veux le rider. Avec ma main, je prends son sexe qui est si dur et je l’insère enfin dans mon vagin, ce qui fait qu’il a mes seins à la portée de sa bouche. Je le chevauche, puis je sens mes muscles qui se contractent. Quel effet cela me fait ! C’est comme si son pénis était moulé pour mon vagin. Ses belles grosses mains me saisissent les hanches et je me donne encore plus à le chevaucher. Il lâche mes hanches pour s’empresser de me tenir les mains. Main dans la main, yeux dans les yeux, mon bassin le domine : je peux sentir l’immense plaisir que nous partageons. Je lui demande de me prendre à 4 pattes.

Je m’installe donc et je mets en position. Son pénis entre en moi je le sens au plus profond de moi.  Quelle sensation !  Ses mains s’emparent de mes hanches chaque coup de bassin me rends complètement folle de plaisir je ne peux pas retenir mes cris. Je sens mon jus couler entre mes cuisses. Je ressens la température de la pièce augmenter.  Je décide de prendre le contrôle et c’est maintenant à mon tour de contrôler le rythme de sa pénétration en doggy. 

J’y vais intensément, je me donne tout entier de plus en plus vite : j’entends ses soupirs ainsi que mes propres gémissements.  Je continue de que j’ai à faire, je sais qu’il va exploser d’une minute à l’autre, ce qui fait que je me donne encore plus. Sa façon d’exprimer que ça arrive m’excite encore davantage.

Nous atteignons finalement l’orgasme au même moment.

Ouf, quelle baise incroyable.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s