Récit #91 – Métier à risque

Des années que je fais ce métier, des années que je promène les gens au travers de la ville. Une journée tranquille, j’ai eu une ville madame ce matin et un homme d’affaires en pm rien de très excitant. J’espère que la soirée sera meilleure, car je ne veux pas rentrer à la maison avec ma femme et les enfants qui hurlent et qui courent partout. Ma femme, si douce et si belle dans ses jeunes années. C’est pour ça que je l’ai épousée.  C’est sûr, les grossesses, les enfants, le travail et les années ont laissé leur marque, mais elle est toujours belle. On aurait seulement besoin de se retrouver.

Voici, c’est mon tour, un homme et une femme. Ils semblent bien, habillés simplement, ils rigolent, je vais pouvoir, peut-être, rire avec eux.

  • Bonsoir, madame, monsieur. Où va-t-on

Les deux se regardent et éclatent de rire. L’homme me donne une adresse en dehors de la ville. Super je vais faire ma soirée avec eux.  On part doucement dans le trafic de début de nuit. Je me concentre sur la route et entend le couple rire à l’arrière. Je lève les yeux et les vois qui s’embrassent tendrement. Comme c’est beau l’amour.

Je continue la route et lève les yeux vers le rétroviseur pour les regarder quelques fois. Plus les kilomètres s’échappent, et plus leur rythme augmente, les mains se mélangent, les langues se tortillent et ho! mon dieu les vêtements tombent… J’ai de la difficulté à garder les yeux sur la route. Je vois lui avec des doigts dans sa chatte et sa bouche sur ses seins. Je la vois la tête renversée, une main dans son dos et l’autre sur son membre dur. Je peux sentir leur excitation, leur désir.

Mon membre commence à réagir, ce qui me surprend, car cela fait longtemps qu’il ne réagit plus. Je me risque à regarder aux 30 secondes et j’aime ce que je vois. Elle est maintenant assise sur lui, dos à moi.  Je vois qu’il a ses mains sur ses fesses pour l’aider à rebondir sur son sexe. Comme ça doit être bon. Je porte une main à mon sexe que je masse doucement par-dessus mon pantalon. Je regarde encore. Elle s’est tournée face à moi, je vois ses seins ronds et pointus qui sautent au rythme qu’il lui inflige.

Je regarde son visage et elle a les yeux fermés, la bouche entrouverte, des lèvres rouge sang gonflées de désir : comme j’aimerais voir ses lèvres se refermer sur mon sexe!  Je descends doucement ma fermeture éclair et je glisse ma main dans mon pantalon. Je regarde encore. Il s’est adossé à la portière, elle a son membre dans la bouche et les fesses dans la fenêtre derrière moi. Il la regarde le sucer et il tient les cheveux pour que je puisse voir, moi aussi. Elle a la bouche pleine, les yeux fermés, les seins qui touchent le banc et les fesses relevées. Je me vois très bien entrain de la prendre par-derrière pendant qu’elle suce son homme. Je suis en train de me masturber sans le vouloir, je n’ai pas le choix.

Je regarde la route et écoute, j’entends leurs gémissements, les sièges de la banquette qui grincent. Mon dieu que j’aimerais aller les rejoindre. Je regarde encore elle est toujours à quatre pattes la tête dans la fenêtre, car il la mange à pleine bouche. Elle a l’air a aimer, lui aussi, ça doit être doux et sucré, le jus de la jouissance, j’ai toujours aimé. Pourquoi j’ai arrêté? Tout d’un coup j’ai envie de ma femme, envie de lui faire l’amour, envie de la voir jouir, elle est si belle quand elle jouit. J’arrive à l’adresse, je regarde dans le rétroviseur ils sont assis l’un à côté de l’autre avec leurs vêtements.  Aurais-je rêvé à tout ça? Impossible. L’homme me tend l’argent pour la course et me fait un clin d’œil. La fille m’envoie un baiser et les deux s’éloignent. Je regarde les billets, mais il m’ont donné le double, je pars en direction de chez moi et ce soir je retrouve ma femme qui est toujours aussi belle et toujours si bonne.
Mc

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s