Récit #167 – La rencontre de Kim

La rencontre de Kim

La première fois que je l’ai vue, j’ai aussitôt eu envie d’être bisexuelle ou lesbienne. Wow! Kim est tellement belle avec ses yeux noirs et coquins. Elle est sexy, énergique et rayonnante. Le coeur sur la main et entière. Elle se maquille généreusement et a cette façon bien à elle de souligner la beauté de son visage. Moi j’adore ses cheveux bouclés noirs avec des reflets mauves, mais elle les préfère plats. Ses seins voluptueux attirent l’attention, elle soigne ses décolletés. Au début, je sentais qu’elle me draguait discrètement quand elle me regardait du coin de l’œil dans les partys. À l’époque, je ne m’étais jamais fait cruiser par une femme mais maudit que j’y prenais goût.

Elle m’excitait de plus en plus, chaque fois que je la voyais. On devenait aussi de plus en plus proche. Elle ne se doutait pas de mes sentiments, j’en suis certaine. Toutes les raisons étaient bonnes pour qu’on passe du temps ensemble. Depuis toujours, quand je la vois, je ressens de l’excitation et du plaisir. C’est encore comme ça après 10 ans. Kim est une célibataire endurcie, cochonne et séduisante. Quand j’ai fait sa rencontre, j’étais en couple avec Fred depuis presqu’un an. Puis j’ai pensé, pour souligner la première année de notre couple, demander à Kim de jouer les photographes, afin d’offrir à Fred des photos de moi, semi-nue et surtout sexuellement explicite. Sans aucune arrière-pensée, quand je lui ai demandé le service, la situation a beaucoup évoluée et c’en était parti pour une première fois entre elle et moi.

La séance photos sexy

Kim a accepté de jouer le rôle, avec mon appareil. Mon but premier, remettre le jeu de photos à Fred, alors que nous passerons la nuit dans une suite que j’ai loué, pour souligner notre anniversaire. Je suis fébrile.

Je me rends donc chez elle avec les vêtements et accessoires les plus sexy que je puisse avoir. On s’installe dans sa chambre. On s’enfile quelques verres, tout en se préparant. On a pensé à tout, maquillage, coiffure, rien n’est laissé au hasard. Étant de nature un peu gênée et vu mon attirance pour elle, me dévêtir devant elle n’est pas une simple affaire. Quand l’effet de l’alcool se fait sentir, la gêne est moins importante et je me mets à prendre des positions sexy et à me sortir les fesses. Kim me conseille et vient placer mes vêtements, me creuse le dos, accentue mes positions. Le temps passe, la nuit tombe, je me change maintenant devant elle sans scrupule. Elle m’offre d’essayer certains de ses vêtements et sa lingerie fine. Faisant ayant la même taille, ses vêtements me moulent parfaitement. Et elle me le fait savoir, pas seulement avec ses compliments, mais ses yeux me dévorent. Elle m’encourage à me masturber pour faire de vraies photos excitantes. J’allonge mon bras droit pour aller me taquiner le clito par-dessus mes culottes. Aussitôt, j’ai des pulsions sexuelles assez déstabilisantes. Le fait qu’elle me regarde et me dise que je suis belle me fait serrer les jambes de bonheur. Elle s’approche avec la caméra et prend des photos de mon visage. Elle me sort le sein droit de ma camisole et guide ma main gauche dessus. Elle veut que je me caresse les seins et que je rentre sous ma culotte, ce que je fais immédiatement. Elle dépose la caméra sur la table de chevet et vient m’embrasser, doucement pour commencer en frôlant sa main sur mon corps. J’ai des frissons, des papillons dans le ventre. Elle m’embrasse plus fermement avec sa main dans mes cheveux. Rien à faire, ni à dire, je la veux. Là. Maintenant. Quand elle entre ses doigts en moi et se met à faire de doux va et vient régulier, je ne peux taire les gémissements qui montent en moi, je jouis en riant de bonheur. Son petit cirque fait monter mon excitation à un point tel que je mouille abondamment sur sa main. Elle continue son manège en y ajoutant sa langue douce et sûre de son chemin. Je jouis et me trouve chanceuse de vivre ce moment quand j’aperçois la caméra à portée de ma main. Pendant qu’elle me mange, c’est mon tour de jouer à la photographe. Je suis couchée sur le dos et je ne peux que voir sa chevelure et ses magnifiques yeux me regarde avec désir, le reste du visage caché derrière ma chatte… Hummmm… Elle est plus que sexy. On a continué de se faire jouir et se caresser jusqu’au lever du soleil. Mais quelle belle nuit ensemble!

C’est quand Fred a vu cette photo qu’il a su que j’avais sauté la clôture pour une femme… et que je la lui offrait du même coup pour un trip à 3. C’était un bon compromis m’a-t-il dit, avec un sourire enjôleur. J’ai passé une autre belle nuit torride 🙂

Eva