Récit #172 – Mon nouveau char

Mon nouveau char

Jour de fête!  Je viens de me faire livrer ma nouvelle voiture!

Une superbe mazda 3, 2018, 4 portes, rouge avec des mags à mon goût, un bon système de son, les bancs et miroirs chauffants. Un luxe qui n’en est plus un quand tu y as goûter. C’est tellement pratique!

Ca faisait 10 ans que je voulais m’en payer une. 10 ans!!
Quand on a vendu notre Buick Rendez-vous qu’on avait depuis 3 ans, Fred m’a convaincu d’aller voir le concessionnaire et de choisir ce qui me ferait vraiment plaisir. Je l’ai fait et ne le regrette tellement pas. Je suis en amour!

Mais j’avoue que c’est avec un brin de nostalgie que je me suis séparée de mon Buick. J’y ai vécu de très belles expériences. Quand on l’a acheté, on riait bien de son nom de modèle : Rendez-vous! On s’est donc dit qu’on se donnerait un rendez-vous hebdomadaire dedans afin de faire l’amour. Juste pour rire un peu et s’amuser ne sachant pas vraiment si cela se réaliserait. Lors de notre premier “rendez-vous”, on a été tellement étonnés de l’espace disponible quand on repoussait les bancs à leur maximum qu’on a tout de suite vu le potentiel d’y faire des rendez-vous coquins à plusieurs. Avec Kim et peut-être d’autres? Pas besoin de louer de chambre de motel! Fred a même fait le test un soir de retirer complètement le banc arrière et d’étendre des couvertures au sol. Malade! Spacieux! Confortable! Les vitres teintées du camion étaient aussi parfaites pour ne pas se faire voir.

Il nous a fallu trouver un endroit pour se stationner pour faire nos trips. Quand on était juste nous deux, on se contentait de rester dans notre entrée de maison. Mais pour faire des trips sexuels à plusieurs, valait mieux s’isoler un peu. On en a discuté et on a pensé au bois derrière l’école secondaire d’Oka, notre ancienne école secondaire à tous les deux. On s’est rappelé qu’il y a un chemin asphalté qui mène dans la forêt. Il faut passer sur une petite butte qui redescend par la suite et qui fait que du stationnement, le camion n’était pas visible. C’était absolument parfait. Et discret.

Lors de notre première sortie, on a invité Kim à se joindre à nous. C’était autour du mois d’avril si je me souviens bien. En tout les cas , il ne faisait pas froid et être nu dans le camion ne posait aucun problème.

Je me rappelle que nous étions excité dès le départ et durant le trajet on a commencé à se donner du plaisir. D’abord Kim et moi avec les vibrateurs sans fils que nous avions décidé d’apporter. Ensuite Fred et Kim derrière pendant que je prenais le volant. La vue était sublime. Les deux s’embrassaient goulument et sensuellement en se caressant. La soirée s’annonçait chaude et sexy!

On a bien essayé d’inviter Max aussi, mais il n’a pu se libérer les 3 fois que nous nous sommes donné Rendez-vous à Oka. Tant pis pour lui et à bien y penser avec du recul, la place était absolument parfaite pour notre trio. À quatre , nous aurions été plus à l’étroit… Rien n’arrive pour rien.

Je me rappelle de la fois où on avait justement les vibrateurs et un strap-on, le fameux harnais avec une queue en latex d’aspect réel. Kim et moi sommes bien installées côte à côte sur le plancher du Buick, se masturbant et commençant à être franchement excitées. On s’embrassait et c’était vraiment plaisant et doux. On avait même pensé à apporter des oreillers pour être encore plus confortables. Fred qui avait eu fini de se déshabiller et de se désaltérer nous regardait avec appétit. Il admirait le show et quand il s’est approché de nous, il alla directement vers l’entrée de nos vagin pour les pénétrer ( facilement !) de ses doigts. La surprise nous à fait crier de jouissance toutes les deux. Ses mouvements sûrs et coordonnés nous faisant jouir en même temps. C’était intense, rythmé et jouissif au max. Je me rappelle de la sensation de la peau du bras de Kim qui est collée sur moi et de nos jambes repliées vers nous et empilées l’une sur l’autre. Je me rappelle aussi que l’effet du vibrateur couplé au va-et-vient endurant de mon mari me faisant perdre la tête.

Prête pour une deuxième ronde après avoir atteint l’orgasme, j’ai enfilé le strap-on. J’avais comme objectif de pénétrer Kim par derrière en alternance avec Fred mais elle me pris de court et me chevaucha. Chaque mouvement étaient délicieux et stimulait mon clito déjà sensible par mon orgasme précédent. Elle se donnait à fond en s’enfilant ma queue de latex à un rythme soutenu. Elle criait de jouissance et de plaisir nous regardant à tour de rôle Fred et moi. Elle caressait ses seins et se masturbait en même temps. Fred est venu s’étendre à mes côtés pour se masturber à la vue de ce spectacle unique et tellement sexuel. Kim était tellement belle et sûr d’elle! Cela la rendait terriblement sexy. De la voir sur moi comme ça, contrôlant ses mouvements de va-et-vient et de bassin pour se faire jouir me rendant folle de désir. Elle me permettait de vivre un de mes fantasme les plus fous. J’ai senti l’orgasme venir, un deuxième, un clitoridien. Je jouissais de plus en plus fort mais je n’étais pas la seul. Fred aussi en était tout prêt en se masturbant. Quand il éjacula, Kim et moi avons été tellement excitées que nous sommes venues aussi quelques secondes plus tard. C’était le petit élément qui nous a fait basculer vers l’orgasme simultané. Quel bonheur! Quel sensation extraordinaire. Nous étions abasourdis de cette expérience presque transcendantale. On a vécu ce moment ensemble et à l’unisson.

Fred se reposa un peu et pris Kim par derrière pour la faire jouir de nouveau et la remercier de ce cadeau exceptionnel qu’elle nous avait fait un peu plus tôt. Je m’occupa de la caresser et de manger ses seins. La round trois fût aussi délicieuse que les deux premières.

C’est encore à ce jour une de même meilleure baisse à 3 que j’ai vécu. On en reparle parfois se rappelant de bons souvenirs. Le Buick Rendez-vous y est pour quelque chose j’en suis sûr ainsi que l’endroit secret où nous étions stationné. Ca restera graver dans ma boîte à images à tout jamais, j’en suis certaine.

Mais dis-moi? Je t’ai déjà parlé de ma boîte à images?
Il faut que je t’explique bientôt. Tu vas mieux comprendre comment mon cerveau fonctionne concernant mes fantasmes.

En attendant, j’espère vivre des expériences toutes aussi excitantes dans ma belle mazda 3 – qui disons-le est vraiment moins spacieuse-.

Seule l’avenir nous le dira…
Eva Jones

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s