Récit #189 – Marie – Partie 6 – Bertrand, l’ami de Marie et les amazones

Assis au bar de son club préféré, « le Club », Bertrand savoure son whisky, Voila une soirée comme il les aime (de temps en temps), savourer un verre, jouer au voyeur et discuter avec le barman.

Et justement, une superbe femme vient de s’installer de l’autre coté du bar. Peau matte,  cheveux noirs, longues jambes galbées, un cul et une poitrine à tomber par terre !!

Oublié la soirée tranquille,  sur son tabouret, Bertrand réfléchi a la bonne manière de l’aborder. Mais surprise, c’est elle qui l’aborde, « Bonjour, je vois que vous êtes seul, je peux m’assoir à coté de vous? » Bertrand, surpris et flatté bafouille « Je vous en prie »

Les présentations se font rapidement et après quelques minutes, ils se tutoient. Elle s’appelle Julia, elle est brésilienne et est venue quelques jours dans sa famille qui habite la région. Bertrand est subjugué par la beauté, le coté naturel et spontané de Julia et  décide de laisser faire les choses, on verra bien comment se passe cette soirée.

Julia lui prend la main « viens on va danser ! »  Son corps ondule au rythme de la musique, Bertrand se laisse emporter dans ce tourbillon de sensualités, Julia le frôle, se colle a lui faisant monter l’excitation. Avec un sourire coquin, elle lui glisse a l’oreille « Si on trouvait un endroit tranquille, je crois qu’il y a des chambres a l’étage » Bertrand sourit, il connait et entraine Julia vers l’escalier derrière le rideau.

Les voila dans la chambre avec, au milieu, un grand lit. Julia est encore plus excitée que Bertrand «  Déshabille moi ! » Bertrand fait glisser la robe, dévoilant le corps magnifique. Son cœur s’emballe, il a rarement vu une aussi jolie femme. Julia le laisse faire sans bouger. Bertrand, tout excité,  dégrafe le soutien libérant la superbe poitrine  ferme, sa langue titille  les mamelons bien dressés, la respiration de Julia s’accélère. Les mains de Bertrand descendent sur les hanches. « Attend, j’ai une surprise ! » lance Julia « Viens Victoria » d’un coin de la chambre fermé par un rideau apparait une autre superbe femme, nue, qui ressemble comme deux gouttes d’eau a Julia. « Je te présente ma sœur jumelle Victoria » Bertrand, un peu perdu regarde Victoria avec étonnement.

« Tu vois, Victoria et moi sommes très fusionnelles et ce qui nous importent, c’est le plaisir ! »Les deux sœurs s’embrassent, se caressent en regardant Bertrand surpris par la scène !

« Nous  allons te baiser ! » Les deux femmes se rapprochent de leur “proie “ Julia devant, Victoria derrière. Les deux sœurs le déshabillent, quatre mains caressent Bertrand qui sent monter l’excitation. Elles le poussent sur le lit, l’attache a la tète de lit. Julia se jette sur lui, s’empale sur le pénis. Victoria se place à genoux  derrière sa sœur,  lui caresse les seins, les fesses. Julia monte et descend, en prenant son temps, sur ce sexe de belle taille « Aah c’est bon ! » son bassin ondule, elle pousse les fesses en arrière, « Va y Victoria, encule moi ! bien profond ! » Victoria enfonce deux doigts dans le petit cul de Julia qui ondule de plus en plus vite cherchant le maximum de sensations et de plaisirs dans cette double pénétration.

Bertrand s’accroche, serrant les dents sous les assauts de Julia qui crie son plaisir. Victoria s’impatiente « A moi maintenant ! »Julia se glisse sur le coté, d’une main, elle branle le sexe de Bertrand qui reprend vigueur. Victoria, très excitée, s’installe au dessus de Bertrand, lui tournant le dos, ses jolies fesses largement écartées. Lentement elle s’encule sur le membre chaud. Elle monte, elle descend d’abord de quelques centimètres, puis s’enfonce jusqu’à la garde, remonte et recommence de plus en plus vite en gémissant. Bertrand n’en peux plus, son corps se raidit et il se libère dans cul de Victoria, qui accueille le sperme chaud dans un cri de plaisir.

Tous les trois reprennent leurs souffles allongés sur le lit. Après un moment, les deux sœurs reprennent l’initiative, Julia regarde Victoria «  j’ai envie de le pomper » « oui moi aussi »  répond Victoria,  devançant sa sœur avale la queue de Bertrand jusqu’aux testicules. Bertrand s’étonne lui-même, il bande à nouveau ! La bouche chaude de Victoria lui fait de l’effet ! Julia l’a rejointe, a tour de rôle, les deux sœurs lèchent, sucent et pompent de plus en plus fort Bertrand qui, épuisé, se libère dans la bouche de Victoria. Elle relève la tète,  embrasse Julia a pleine bouche !

Julia détache Bertrand, un peu dans le “gaz“ il ne réalise pas encore ce qu’il vient de vivre mais son corps s’en souvient ! Avant de se quitter, ils savourent ensemble une bonne bouteille de champagne offerte par la maison. Peux être ce reverront ils un jour, qui sait ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s