Récit #192 – Marie – Partie 7 – Le cocktail

Marie est très heureuse, Bertrand son ami, a obtenu une promotion. Comme elle il est maintenant responsable de boutique et la direction lui a confié la gestion d’une toute nouvelle boutique dans la ville voisine.
Après un mois de préparation, l’ouverture est prévue pour demain, et ce soir, c’est le cocktail d’ouverture. Toute la direction de la société est la, des employés, ainsi que plusieurs notables de la ville.
Bertrand a invité son père, Julien. Ah Julien ! Toujours aussi classe dans son costume. Marie ne peux s’empêcher de repenser avec délectation aux moments « chauds » passé avec cet homme, certes plus tout jeune, soixante ans, mais quel homme !! Elle en frissonne ! Bertrand est au courant et a même participé a un petit trio, avec son père et elle qui a laissé de très bons souvenirs.
Après les discours d’usages, chacun profite du buffet et de l’excellent champagne. Marie a bu quelques verres et est un peu grise. Un fantasme lui revient a l’esprit, faire l’amour dans une cabine d’essayage ! Et ici dans la nouvelle boutique, il y en a six ! Bien sur, il va falloir être discret, il y a du monde ! Mais Marie en a trop envie !
– Bertrand, j’ai envie de baiser dans une cabine ! c’est vraiment excitant au milieu de tout ces gens !
Bertrand lui aussi un peu chaud, trouve l’idée excellente. Très excitée, Marie l’entraine discrètement vers les cabines ! Surprise ! Dans le couloir qui y mène, Julien le téléphone a la main ! Pour Marie, l’occasion est trop belle, elle lui empoigne le bras en riant – Viens avec nous ! – ils s’engouffrent dans une cabine ferme le rideau. Devant le miroir, Bertrand et julien la serre de très près, dans cet espace exigu, impossible de bouger beaucoup ! Bertrand et Julien, pantalons et slips sur les chevilles se collent à Marie qui enlève rapidement son string, elle sent les sexes de deux hommes se raidir contre son cul et sa chatte humide. Mains sous les fesses, Bertrand et Julien soulèvent Marie qui s’accroche au cou de Bertrand, passe ses jambes autour de sa taille. Lentement, sans bruit, Marie s’enfile sur les deux queues gonflées, une dans la chatte, une dans le cul. Bertrand et julien ne bouge pas, simplement ils font monter et descendre Marie sur leurs pénis.
Marie ferme les yeux, serre les dents, difficile de ne pas crier !! Elle descend jusqu’à la garde, remonte, encore et encore. Dans un dernier mouvement, Bertrand et Julien se libère, Marie serre le cou de Bertrand, se crispe en sentant le sperme chaud dans ses entrailles et lâche un petit gémissement, presqu’en silence.
Marie reprend ses esprits, toujours embrochées sur les deux bites…… qui reprennent de la vigueur ! Julien lui murmure a l’oreille- on a bien encore cinq minutes- Marie sourit, Ok ! Et revoilà les deux hommes qui la soulèvent, c’est plus brutal cette fois ci !, Marie adore, d’une petite voix, elle lance –défoncez moi !!- Bertrand et Julien se déchainent, une vague de bien être submerge Marie, qui pour ne pas crier plante ses ongles dans le dos de Bertrand, le trio de fige dans l’extase, envie de crier son plaisir ! Mais chut !!
Les deux hommes se sont rhabillés, Marie les a embrassés tendrement et…..retour à la réalité ! Au cocktail. Un verre a la main, ils terminent la soirée toujours sur un petit nuage.
Marie glisse a l’oreille de Bertrand – demain il faudra que tu récupère mon string, je l’ai oublié dans la cabine (rires)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s