Récit #202 – L’inconnu

Il est rendu 17h mes amies ont passées l’après midi à me convaincre de sortir ce soir.  J’ai finalement cédé et me suis préparée. comme jamais avant : jupe courte serrée noire, avec une camisole bien serrée avec un décolleté  plongeant que je remplie quand même bien avec ma taille B. Une paire de ballerines aux pieds qui démontre bien mon petit 5 pieds 1. Les cheveux lousses et lissés qui arrivent jusqu’en bas de mon dos tous en laissant voir mon fessier bien ferme. Une tenue pour attirer les regards, ça ne ferait pas de mal finir la soirée en bonne compagnie. En passant mon nom Laura er j’ai 20ans.

Cela fais déjà 2h que nous sommes arrivées et je me sens fixée depuis mon arrivée dans ce bar. C’est a la fois flippant, mais très excitant.  J’essaye de débusquer ce rôdeur sans succès.  Je décide de rentrer chez moi à pied. Mon appartement est a 5 minutes du bar et je n’ai pas envie de terminer la soirée chez l’une des filles.

En sortant du bar j’avais ce sentiment d’être regardée de haut en bas,  comme si on voulais me prendre là, tout de suite, peu importe l’endroit,  ce qui ne calme pas mon excitation. J’arrive finalement à mon appartement.  J’’ouvre et, à la même seconde, je me fais planquer contre mon mur. Une voix très virile avec beaucoup d’assurance me chuchote a l’oreille  «aucun inconvénient si je rentre ma belle? »

Sans dire un mot, je lui fais signe « non » de la tête. L’idée de se laisser baiser par un homme sans visage sans nom pour le moment prend le dessus. Go je laisse faire ! Je lui rétorque en même temps de  me coller plus possible contre son entrejambe et lui chuchote à mon tour

« Tu as de la chance, ce soir.  Je t’appartiens toute entière.  Fais de moi se qu’il te plait »

À peine ma phrase terminée, j’étais déjà soulevée dans les airs.  Il n’aucune misère a trouver ma chambre. Il me laissa tomber sur le lit et, sans perdre un instant, se mit a m’embrasser avec fougue et férocité.  En moins deux minutes, j’étais seulement vêtue de mon string rose vif en dentelle. Il commence à m’embrasser dans le cou, descends vers mes seins et les lèche un après l’autre. Il descend de plus en plus bas pour m’enlever mon string. Il commence a sentir ma chatte et donne de petits coups de langue, ce qui me donne un frisson et me laisse échapper un léger soupir de plaisir.

Le sourire aux lèvres, il se met à me manger la chatte en faisant aller sa langue à toute vitesse sur mon clitoris. Ça ne prend pas cinq minutes et je jouis en lâchant un cri de jouissance. Il se retire, rempli de mon jus et me rembrasse avant de m’enfoncer sa queue au fond de la gorge. Un peu surprise mais tellement excitée de cette brutalité que je continue de le sucer avec ferveur et profondeur.

Pendant que je le suce comme je n’avais jamais fais avant, il continue à stimuler mon clitoris de plus en plus vite.  Je recommence à trembler de tous mes membres, seule ma tête est prisonnière  de son autre main. Je jouis une seconde fois, on peut entendre un crie étouffé par cette grosse queue longue.  Il se retire de ma bouche et, sans dire un mot, me retourne à quatre pattes et me plaque le visage au matelas et me tient les bras dans le dos fermement et me pénètre en la faisant entrer d’un coup jusqu’au fond.

Je ne peux m’empêcher de lâcher un crie de plaisir, il ne s’arrête pas là et commence à faire des va et viens à l’intérieur de mon vagin. Je cris sans même pouvoir me contrôler tellement c’est bon

« OUI,OUI,OUIII »

Je jouis pour la troisième fos et, sans ralentir la cadence, me pilonne la chatte jusqu’au fond sans me laisser de répit. Il arrête sec me vire sur le dos.  Il me tiens les deux mains vers le haut avec son bras puissant, et de l’autre me tient le cou et recommence a me pénétrer avec férocité et encore une fois

« OUI,OUI,CEST BON CONTINUE,OUIIII »

Je jouis pour la quatrième fois.  Il se retire et viens sur mes seins et le haut de ma chatte. Je m’endors aussitôt que je ne sens plus le liquide chaud se déverser sur mon corps. Je me réveille, mais sans sperme sur le corps. Il y a un mot sur ma table de chevet.  Il est inscrit

{Bon matin beauté.  Voila mon numéros, appelle moi si tu a encore enviee de te faire baiser comme une chienne.}

Je dépose le mot et me dirige vers la douche. Tout en laissant l’eau couler tout le long de mon corps je repense à la dernière nuit et me dis que ce n’est pas la dernière fois que cette inconnu ne me baise..

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s