Récit #203 – Marie – Partie 10 – Bertrand et le colis                            

Par Electra

Profitant de l’absence de Marie pour quelques jours, Bertrand a décidé de repeindre la pièce de séjour de l’appartement. Habillé d’un vieux jeans et d’un T shirt troué, rouleau à la main, il attaque le plafond.

En milieu de matinée, il a déjà bien avancé, quand la sonnette retenti. En râlant un peu, Bertrand descend de son échelle, devant la porte, un livreur colis a la main.

  • Bonjour monsieur désolé de vous déranger, mais j’ai un colis pour votre voisine, mais comme il n’y a personne, pourriez vous le prendre ?

Entre voisin, il faut bien s’entraider, et réceptionne le colis, une boite avec le nom d’une grande société de vente par correspondance, Bertrand reprend son travail. Tout à sa peinture, il ne réalise pas tout de suite qu’il est passé 17heures. La voisine doit être rentée. Il sonne à sa porte. Alice, la voisine lui ouvre.

  • Bonjour Alice, j’ai un colis pour toi
  • Ah merci Bertrand, mais entre, tu prendras bien un café

Il hésite, c’est vrai qu’après une journée de peinture, il est couvert de taches et n’est plus très « frais » mais Alice insiste, alors il accepte l’invitation.

Installé sur le canapé du salon, Bertrand savoure son café, Alice, son colis à la main laisse Bertrand et se dirige vers les chambres.

  • Je reviens, profite de ton café.

Le temps passe, plongé dans ses pensées, il n’a pas vu Alice  de retour dans le salon, elle se plante devant lui.

  • Alors qu’est ce que tu en pense ?

Bertrand lève la tete, marque un temps d’arrêt, (très) surpris !

Devant lui, Alice, habillée seulement d’un joli soutien en dentelle, un (petit) string qui ne cache pas grand-chose, une belle paire de bas noirs et des chaussures a talons…

  • Heu oui, c’est très joli ! (embarrassé)
  • Tu crois que cela plaira à julien ?
  • Oui certainement, en tout cas moi ça me plait !
  • Merci Bertrand, mais touche, tu verras la qualité !

Elle lui prend la main,  la pose sur son string. Bertrand est vraiment embarrassé et en même temps, un peu excité par la situation. Alice ferme les yeux, appuie la main sur son string, la bouge de haut en bas.

Bertrand sent la chatte humide sous le tissu, Alice insiste, se frotte de plus en plus fort sur la main. L’excitation les gagne tous les deux.

  • Lèche-moi Bertrand, lèche-moi !

Bertrand fait glisser le string sur les cuisses, sa bouche se pose sur la chatte d’Alice, sa langue s’insinue entre les lèvres humides

  • Humm, Oui comme ça !

Un Bruit de clés ?! C’est Julien, le mari, qui rentre du boulot, Bertrand veux se relever, mais Alice le retient

  • Non continue, continue !

Julien, dans l’encadrement de la porte regarde la scène

  • Bonsoir Alice, bonsoir Bertrand, je vois que vous ne vous embêter pas, ça te plait ma chérie ?
  • Oui mon chéri c’est bon !

Bertrand se retrouve dans une situation vraiment embarrassante, mais julien n’a pas l’ai plus mécontent que ça, que du contraire.

Julien reviens avec un café, s’assied dans le fauteuil face a Alice et Bertrand.

  • Tu aimes me voir baiser par un autre !
  • J’adore, continue !

Alice pousse Bertrand sur le canapé, descend la braguette,  glisse la main dans le slip et libère le sexe très tendu – humm.  À califourchon, elle s’embroche sur le membre, regarde son mari

  • Comme ca ?
  • Oui, tu m’excite ! continue

Alice monte et descend le long de la queue de Bertrand qui a pris fermement les fesses d’Alice dans ses mains. Julien, devant Alice, a sorti son sexe en érection, d’une main Alice l’empoigne, ouvre grand la bouche

  • Ooh oui chéri, viens, je vais te sucer !!

Julien s’enfonce dans la bouche de sa femme, Alice ferme les yeux, ses lèvres chaudes glissent sur le pénis de Julien, vont et viennent, de plus en plus loin. Elle pompe, suce son mari avec ardeur……..

Bertrand et Julien se regardent, et presqu’en même temps se libèrent. Alice se crispe, serre la bouche, continue de pomper, elle veut tout avaler, jusqu’à la dernière goutte !

Alice sourit en regardant les deux hommes

  • Humm, c’était vraiment bien, merci les garçons !!
  • Il faudra que tu reviennes Bertrand et pourquoi pas avec Marie !?

Ça peux être une bonne idée se dit Bertrand, je crois que cela plairait a Marie, alors….

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s