Récit #217 – Le massage

Par Normand

Je suis natif de Québec, mais j’ai fait mon bac à Montréal, et puis ma maitrise de retour à Québec. Lorsque je suis venu m’installer à Montréal, il m’a fallu acheter des meubles à rabais. Seul le matelas était neuf. Bref, à force de monter des meubles tout seul, j’ai voulu me faire masser.

J’ai toujours été très sportif, je bouge tout le temps, me faire donner un massage sportif, me fait un grand bien. Je regarde donc dans les pages jaunes et je tombe sur une très belle et bonne annonce publicitaire. Très professionnelle. Je prends un rendez-vous pour le soir même. Je me gare juste en face du magasin, exactement comme sur l’annonce, beau décor. La réceptionniste m’a reçu avec un magnifique sourire, avec beaucoup de politesse. Elle a regardé ses papiers et m’a dirigé vers une chambre. En ouvrant la porte, une ambiance incroyable, une subtil odeur d’eucalyptus, beaucoup de plantes vertes, qui étaient illuminées par des lampes, dont c’était la seule source de lumière dans la pièce.

Elle m’a demandé de me déshabiller, que le massage peut se donner avec ou sans caleçons. J’attendais assis lorsqu’on frappa à la porte et aussitôt la réceptionniste entra et me demanda, si ça me dérangeait si un homme me masse? Aucune femme n’est disponible pour l’instant. Sans hésiter j’ai dit, pas de problème. Je garde mes sous-vêtements par politesse envers les femmes. Mais puisque ce serait un gars, je me mets tout nu.

Le masseur cogna délicatement à la porte et entra. Il était blond, semblait aussi très sportif, musclé et je voyais son six pack sous son t-shirt. Il mesurait environ 6 pieds et devait avoir environ 30 ans. Moi j’avais 23 ans. Il s’est présenté et m’a demandé quel massage je désirais. Après lui avoir expliqué les raisons de mon mal de dos, il me dit qu’il connaît un bon massage pour me soulager. En me regardant dans les yeux, il me demande si je veux un extra! Voyant ma grande surprise, il m’a demandé si c’était la première fois? À ma réponse, il m’a répondu d’une façon très professionnelle, qu’il n’a pas le droit de vendre ses services, la demande doit être faite par le client ou cliente.

Mais puisque c’est la première fois et que je semble honnête, le gars m’explique. Qu’après mon massage, il peut m’en faire un autre, mais érotique. Me masser la prostate, masturber avec de l’huile (délicieux), le massage peut être donné par une personne du même sexe ou pas. Autant pour l’homme que pour la femme. Il m’a dit de réfléchir à l’option. Il me demande de me placer sur le ventre, ma tête dans le trou. Il a commencé par me masser la tête, doucement, la soulevant pour masser sous ma tête et le cou. Ce gars là commençait à m’impressionner.

Durant le massage, il n’a rien fait pour m’exciter ou me provoquer. Il a été très professionnel. À la fin du massage, il m’a dit qu’il allait me laisser me reposer 5 minutes, pour me laisser réfléchir. J’ai répondu que ce n’était pas nécessaire. Il a refermé la porte et m’a demandé si j’avais une demande particulière, ou alors de me laisser faire. Je lui ai donné le feu vert. À peine installé sur le ventre, je l’entendais se déshabiller, et allumer une lumière qui illuminaient des miroirs au mur. Ça donnait une ambiance dorée. C’était super.

Le masseur m’a encore massé la tête. Je ne voyais pas très clair, mais je sentais son pénis tout prés. C’est lorsqu’il a commencé à me masser les fesses, que j’ai soulevé la tête pour le regarder tout nu. Bon sang qu’il pouvait être beau. J’ai ressenti une grande attirance et commencé à bander. Il avait un corps comme ceux que l’on voit dans les magasines. Remarquez que je n’étais pas mal non plus. Ses fesses étaient magnifiques, musclés et son pénis mesurait environ 8 pouces et épais.

C’était encore plus beau le regarder à travers le miroir. C’était magique. Il massait vigoureusement mes fesses et taquinait mon anus, en l’effleurant avec son doigt. Il m’a soulevé et placé une serviette roulé sous le ventre, pour remonter mes fesses. J’ai senti une huile tiède tomber sur mon anus et sa main me massant les fesses, à l’intérieur des fesses et mes testicules, d’une façon rapide. Il a arrêté pour se mettre de l’huile dans les mains et recommencé le massage des fesses, mais lentement, parfois juste effleurer comme un peintre se servant de son pinceau sur sa toile. J’étais en érection, mais pas maximale, même si j’étais déjà excité. Il a commencé à s’attarder de plus en plus sur mon anus, à chaque fois j’espérais qu’il s’y attarde, car ça commençait à m ‘allumer. Juste savoir que mes fesses étaient surélevés, était super excitant.

Et puis j’ai commencé à me concentrer sur mon anus, en fermant les yeux, j’avais l’impression que je pouvais le voir gonfler et devenir tout rond. Au même moment, le gars a inséré son doigt et commencé un massage à l’intérieur. C’était divin. Je me cambrais encore pour qu’il s’enfonce encore, mais c’est lui qui décidait. Il a passé sa main gauche sous la serviette pour me masser le pénis. Il a enfoncé davantage son doigt dans mon anus en faisant un vas et viens, sublime, je me sentais totalement abandonné à ce masseur, j’étais tellement excité et je réalisais que ça venait juste de commencer. Je jouissais comme une femme sous les assauts de son homme. Au bout d’un moment, il a tout arrêté pour ensuite écarter mes fesses, pour que je le sente souffler de loin sur mon anus. Puisque mon anus était en feu, un peu d’air frais donnait un frisson dans mon trou. Il a recommencé à me pénétrer avec son doigt et aller encore plus profondément, je sentais son doigt aller de gauche à droite et de haut en bas. Parfois je sentais on doigt effleurer quelque chose à l’intérieur et qui me faisais sursauter de jouissance.

J’ai réalisé que c’était la prostate, donc c’était vrai. Il contournait ma prostate, sans forcer, un peu comme pour frotter un objet pour le faire briller. Toute ma jouissance était concentré sur cet organe, incroyable. Une jouissance différente de l’éjaculation, celle-ci est intense mais courte, tandis que la prostate est constante, c’est plus qu’une jouissance, mais aussi d’excitement. Bref, difficile à expliquer, il faut l’essayer. Après avoir joui longtemps sur le ventre, le masseur m’a demandé de me retourner. Je me retrouvais le pénis au garde à vous. Il m’a massé un peu le cou et les épaules, pour enlever toute tension que je venais de vivre. Arrivé au centre, il a pris mon pénis et commencé un massage à 2 mains, super lentement. Je me suis retourné et vu son pénis, bandé et avec une bague au bout pour maintenir son érection. Voyant que je regardais son pénis, il m’a dit que je pouvais le toucher, le prendre fermement, mais pas le masturber. P

our la première fois de ma vie, je touche un pénis, autre que le mien. Il était gros, dur et doux à la fois, ça ma surpris. C’était super agréable d’y toucher, mais aussi je me sentais chanceux, que pour la première fois, un homme me touche, qu’il soit super beau, grand et musclé. Tout en me masturbant délicatement, avec l’autre main, il a recommencé à me doigter l’anus. C’était tellement bon que je me concentrais pour ne pas éjaculer tout de suite. Comme il s’est rendu compte, il a arrêté de me masturber et continué à me caresser et pénétrer l’anus. Je m’écartais encore et encore, je m’imaginais me faire prendre comme une femme. Cette position me plaisait beaucoup. Je m’entendais gémir, donner des petits cris, comme beaucoup de femmes. Je jouissais encore et encore, mon pénis est devenu tout mou et tombait sur mon ventre. La jouissance devenait de plus en plus forte, je m’écartais au maximum et bougeait mon cul pour profiter davantage de son doigt. J’ai joui comme j’ai jamais joui avant, jouissance plus forte encore que tantôt placé sur le vendre, avec mon cul dans les airs. Le gars m’a fait un sourire, m’a dit de prendre mon temps pour retrouver mes esprits. C’est alors que j’ai réalisé que j’avais aussi éjaculé, sans jamais me toucher le pénis.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s