Récit #224 – Les amies de longue date

Audrey et Pauline sont amies de longue date, déjà elles connaissaient depuis le lycée. Dès leurs premiers cours ensemble elles se sont entendues à merveille et le temps a vu leurs complicités grandir.

Le contact n’a jamais été brisé malgré les aléas de la vie.

Pauline avait prévu de passer chez Audrey après son cours de sport ce jour-là et elle arrive à son appartement.

Après avoir papoté pendant plus d’une heure sur tout et sur rien, le sexe est venu sur le tapis, elles s’étaient toujours confiés leurs fantasmes, et Audrey venait de lui dire qu’elle ne serait pas contre une expérience avec une autre fille, quelqu’un en qui elle aurait confiance, Pauline silencieuse la regardait d’un air curieux …

P : c’est comique que tu dise ça !

A : Pourquoi donc ?

P : Parce qu’il n’y a pas longtemps j’ai vu deux femmes s’embrasser dans un film et cela m’a un peu émoustillée

A : Ah bon ? Intéressant, et tu voudrais essayer ?

P : Pourquoi pas ? Et pourquoi pas avec toi ?

A : Tu es sérieuse ?

P : Très sérieuse mais je me demande comment tu t’y prendrais …

A : Tout simplement et déjà tu serais nue …

… puis je te caresserais partout …

Je t’embrasserai le long de ton cou pour descendre vers tes seins …

Sur tes seins, passer avec ma langue tout autour de tes mamelons bien sorti, lécher du bout de la langue tes petits bouts bien durs, commencer à les sucer, doucement puis de plus en plus fort avec la paume de ma main les faire pointer encore plus de sorte qu’ils deviennent des piquets bien tendus …

Avec mon autre main me diriger vers ton ventre frissonnant de désir et d’envie

Te caresser l’intérieur des cuisses, tes fesses en prendre une avec fermeté et puis la malaxer ensuite revenir à l’intérieur de tes cuisses et doucement approcher ton entrejambe …

A travers ton string caresser longuement cet endroit pour qu’il devienne humide alors je presse ton clito à travers le tissu, je m’aperçois que tu es bien humide, je te masturbe doucement pendant un bon moment

Puis je passe ma main dans ton string, je veux découvrir ta mouille, je vois que tu es trempée, je m’attarde entre tes lèvres et te caresse là où c’est tout lisse, tu gémis malgré toi, je te regarde d’un air malicieux et je remonte vers ton clito, je commence des vas et viens autours de lui tu aimes ça car tu mouilles de plus belle …

Puis je pose mes doigts sur lui et j’entreprends de te masturber de plus en plus vite et de plus en plus appuyée qui a pour résultat que tu mouilles encore plus fort, ça permet à mes doigts experts de glisser avec aisance, et puis d’un coup j’arrête, je te laisse te reprendre mais pas assez pour que tu puisses reprendre complètement ton souffle

Là tu commences à te tortiller, je reprends de plus belle, je te branle carrément maintenant de façon très rude, j’utilise ta mouille pour que ça glisse encore mieux, j’en profite a ce moment-là pour enfoncer un doigt puis deux dans ta chatte, je rentre et je sors et ainsi de suite, de plus en plus vite en même temps je flatte ton point G, je le caresse en faisant des ronds, tes gémissements sont beaucoup plus fort.

 

Tu en redemande, je retire mes doigts, car une envie furieuse de te lécher me viens mais avant je te fais lécher mes doigts avec ta mouille et cela t’émoustille, j’aime ça.

J’approche de ta chatte en chaleur et remplie de ta mouille, du bout de ma langue je me fraye un passage entre tes lèvres pour aller à la rencontre de ton clito

Avec de petits mouvements, je commence à te lécher de façon intense, je suce ton clito pour qu’il sorte complètement, j’alterne avec des coups de langues bien placé et

Je lèche tout ton sexe entièrement et je me dirige vers l’entrée de ta chatte bien humide, je dévore ton trou tellement fort que tu gémis carrément très fort …

Soudain je te retourne et te fais te mettre à quatre pattes pour continuer à lécher ta chatte, j’enfonce deux doigts dans ta chatte et avec mon pouce dans ton anus, je te branle comme ça et en même temps je lèche aussi ton anus, tu te cambre de plaisir

Tu vas bientôt jouir mais je prends tout mon temps, je veux t’entendre hurler mais aussi te voir éjaculer comme jamais tu auras éjaculé

De longues minutes de ce traitement, tu ne tiens plus, l’orgasme est là et en chuchotant je t’intime l’ordre de te laisser aller et d’exploser de jouissance, ce que tu fais sans tarder. Tout d’un coup tu retombe et respire de façon saccadée, je te laisse reprendre ton souffle tout en effleurant de mes doigts ton corps baigné de sueur et parcouru de spasmes d’orgasme, dans un souffle tu me remercie, tu as adoré car sans t’en rendre compte tout en te parlant j’ai joint le geste à la parole.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s