Récit #234 – Le chalet – Partie 1

Par Eva Jones

2 août 2018

 

Eva: J’ai envie de nous 3, ça fait un bout.

 

Kim: Moi aussi!

 

Eva : Ouff! J’aimerais que tu me manges 

pendant qu’il te met par en arrière.

 

Eva : T’entendre jouir…c’est mon fantasme du moment.

 

Kim: Hummm, tu m’excites…

Eva: Non, non. C’est toi qui m’excites.

 

Eva: Ça fait maintenant 10 ans qu’on trippe à 3…

J’ai envie de fêter ça!

 

Eva: Faudrait être seuls…

 

Kim: Oui ça serait l’fun!

 

Eva: Qu’est ce que tu dirais qu’on se loue de quoi? 

Tu te rappelles la cabane dans les arbres à 

St-Calixte que je t’ai montré au début de l’été? 

Ça nous reviendrait pas trop cher et on profite d’une nuit 

là-bas… Pas d’enfant.

 

Kim: Je suis partante!

 

Eva: D’accord, je vois si je peux réserver pour bientôt. 

Je te reviens la dessus. Bonne nuit ma beauté.

 

3 août 2018

 

Eva: J’ai réservé pour le vendredi 24 août, 

c’est dans 3 semaines!!!!

 

Kim: Youppi!!

 

Eva: Faut que je le dise à Fred ! loll! 

J’ai pas eu le temps de lui en parler encore.

 

Kim: Y vas tu être fâché?

 

Eva: Ben non voyons!

 

Kim : 😍😍😍

Eva: 💜💜💜💜💜💜💜

 

___________________________________________________

 

24 août 14h00

 

Fred et moi on ramasse Kim chez elle.

Elle sort de sa maison comme une star sur un tapis rouge. Elle est belle comme un coeur. Je l’aime d’amour cette femme, mon amie avec bénéfices. Le soleil reflète dans ses lunettes solaires qui cachent ses yeux en amande, sûrement habilement maquillés. Sa robe rouge fait d’un tissus léger oscille au vent dessinant sa taille et la forme de ses seins. Elle porte un soutien-gorge qui dépasse un peu du décolleté de sa robe. Il y est parfaitement assorti. Sa chaîne en or se dépose sur et entre ses seins, ça l’a rend parfaitement sexy.

 

Elle s’assoit derrière au centre et aussitôt, écarte les jambes. Sa robe courte me permet de voir sa petite culotte. Elle s’allume une cigarette et se mets la main entre les deux jambes. C’est Fred qui conduit et moi je suis retournée pour parler avec Kim. On discute de notre soirée qui s’annonce sous le signe du beau temps et d’un party de sexe. On a un bon souper qui nous attend et on s’est arrêté à la SAQ. On en a pour une heure et quart de route, alors Kim propose d’écouter son CD de Roxanne Bruneau. C’est notre artiste découverte de l’été, alors on accepte avec plaisir. Le temps que je me retourne pour mettre en marche la musique, j’entend Kim qui gémit doucement. Je me retourne rapidement pour découvrir mon amie avec sa main dans sa culotte. Je me détache pour l’aider à enlever sa culotte déjà humide. Hummm… J’aime que ça commence dans l’auto! On a toujours juste ben 24 heures devant nous. Et Fred qui conduit! Je l’embrasse rapidement et l’invite à placer le miroir pour qu’il puisse mieux nous observer. Je m’empresse de traverser pour aller la rejoindre. Je retire aussi ma culotte et commence à me masturber à côté de Kim. Pour ajouter au spectacle, on regarde Fred dans le miroir. On en met pour être belles et sexys.  On prend soin qu’il entende bien les sons que nous faisons. Puis, je me colle assez pour pouvoir embrasser Kim. Je l’entends gémir de plus bel. On a toujours aimé s’embrasser nous deux. C’est sensuel, chaud, enveloppant. Je sais que ça fait augmenter d’un cran son plaisir. Je sais aussi que si je lui caresse les seins, ou mieux, les lèche et les mordilles, elle tombe presque en transe. Souvent je conjugue le passage d’un doigt au mordillage de seins et elle jouit à tout coup.

 

Après une bonne quinzaine de minutes à s’échanger amoureusement des fluides Kim et moi, je propose à Fred de prendre le volant. D’abord surpris, il m’interroge du regard. Je lui fais comprendre rapidement que ce n’est pas une option. Il m’avoue être déjà en érection et prend la première sortie d’autoroute pour qu’on échange les rôles. Je sais que c’est excitant pour lui de nous voir ensemble, on en a déjà parlé. C’est aussi bon pour nous que pour lui quand il assiste à un tel spectacle. Et maintenant, je lui offre de partager ma fuck friend. C’est un genre de code. Je lui donne le Ok pour la baiser. Il est toujours très coopératif. Je l’aime tant!

 

Aussitôt installé derrière, il retire ses jeans. Il se retrouve en boxer noir bien serré, laissant voir clairement son pénis en pleine expansion. Juste cette vue me donne des pulsions dans le clito. Il caresse son membre en regardant sensuellement Kim qui se masturbe toujours. Elle bascule sa tête vers l’arrière, se fermant les yeux et insérant ses doigts à l’intérieur de son vagin. Elle est terriblement sexy quand elle se masturbe. Fred se précipite sur elle et l’embrasse sauvagement en entrant aussi ses doigts en Kim. Elle laissa échapper un cri aigu de surprise et de bonheur. Que j’aime l’entendre, ça m’excite à chaque fois. Quand c’est Fred qui la fait jouir j’aime encore plus ça, je sais qu’il est bon. Je ne vois pas grand chose mais je sais que Kim est au 7ième ciel. Je l’entend crier “Ah oui!” “C’est bon” “Continue!!” Fred redouble d’ardeur, il veut la faire venir. Je ne peux m’empêcher de me toucher en remontant ma jupe, pendant que je conduis. J’ai des pulsions de plus en plus fortes, comme si mon excitation augmentait en même temps que celle de Kim,qui est en pleine action. Kim et Fred partent d’un fou rire contagieux accompagné de jouissances de plus en plus fortes de Kim. Je sais qu’elle va avoir un orgasme, sa voix tremble, sa respiration est saccadée. J’entend enfin Kim crier et ensuite se relâcher totalement, essoufflée par ce cadeaux offert par mon chum. Je lui laisse reprendre ses esprits et lui demande de faire une pipe digne de son orgasme à Fred. Ils acceptent avec plaisir le deal. Maintenant c’est mon amour que je vois rempli de frissons et que j’entends jouir de plaisir. Je vois la tête de Kim qui fait des va-et-vient dans le miroir. Fred a une main qui tient délicatement ses cheveux en queue de cheval et une main sur mon épaule. Ca m’excite tellement quand il me partage l’intensité du plaisir qu’elle lui donne en me serrant plus ou moins fort. Il me lance un clin d’oeil dans le miroir du côté avant de renverser sa tête vers l’arrière en se laisser aller au plaisir de la pipe royale de Kim. Surtout qu’elle avale… Il aime en profiter. 

 

Quel prélude à notre trip à 3 dans ce chalet que nous avons réservé pour avoir un moment intime loin de tous les regards et toutes les oreilles. 10 ans de trip à trois ça se fête! Et ça commence très bien.

 

Une réflexion sur “Récit #234 – Le chalet – Partie 1

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s