Récit #196 – Marie – Partie 8 – L’inconnu

Par Electra

Marie est chez Isabelle pour quelques jours, celle-ci devant s’absenter. Pas question de laisser le chat d’Isabelle “Hadès“ tout seul. Marie a accepté de garder l’animal. Isabelle est l’amie de Marie, mais pas que ça. Les deux jeunes femmes partagent les mêmes visions de la vie, être libre, pas d’attache et une sexualité qui ne connait aucun tabou. Pour elles, le sexe du ou des partenaires n’a aucune importance, tant que le plaisir est la !

De temps en temps, elles couchent ensemble, plaisirs partagés entre filles.

Isabelle habite au dernier étage d’un immeuble, les grandes baies vitrées permettent une vision magnifique sur toute la ville et surtout pas de voisins, excepté au loin un immeuble en construction, mais pas encore habité.

Bien sur aucun rideau aux fenêtres. Isabelle et Marie peuvent se promener nues sans problèmes. Ce qu’Isabelle préfère, c’est sa grande chambre avec son immense baie vitrée et son tapis moelleux. S’endormir avec les étoiles  et les lumières de la ville comme tableau, elle adore !

Et puis s’envoyé en l’air sur le tapis devant cette vue est tout à fait génial et pas banal !d’ailleurs la nuit dernière, Marie et Isabelle ont fait l’amour sur ce tapis et quelques cousins, entre amies. Isabelle a fait découvrir a Marie quelques “objets de plaisirs “ qu’elle venait d’acheter et elle a apprécié.

Isabelle est partie ce matin laissant Marie avec Hadès, le chat. Quelques courses plus tard, elle revient, un peux chargée, ouvre la boite aux lettres, ramasse le courrier et le dépose sur la petite table dans l’entrée de l’appartement. Une enveloppe rouge attire son attention et surtout  sur celle-ci, deux mots “Pour Marie“ a l’intérieur, une feuille blanche légèrement parfumée avec ces mots « Marie, j’ai vu que la soirée a été bonne pour vous et votre amie ! Si vous voulez en savoir plus, appelez-moi au 0….. »

Marie,  surprise, n’en crois pas ses yeux, elle se précipite dans la chambre, devant la baie vitrée et  scrute l’horizon, mais bon sang, d’où peut-il nous voir !? Impossible de savoir ! Après de longs moments de réflexions, la curiosité est la plus forte, Marie appelle le numéro indiqué sur la lettre. Une voix d’homme lui répond

  • Bonjour Marie, content que vous m’appeliez-
  • Qui êtes vous, que voulez vous ?- demande Marie
  • Je suis un homme qui regarde, un voyeur si vous voulez, cela fait un moment que je regarde Isabelle, puis je vous ai vu. J’ai pu vous admiré toutes les deux, nues et puis hier soir, humm c’était vraiment super, vos deux corps l’un contre l’autre ! et tous ses petits “objets“ !

Surprise par ce qu’elle  entend, elle va raccrocher, envoyer au diable ce voyeur !

  • Ne raccrochez pas Marie !, vous qui aimé les nouvelles expériences j’ai une proposition à vous faire, soyez a 20heures en tenue sexy, je vous fais confiance, devant la fenêtre de la chambre, je vous appelle. Alors j’espère à tout à l’heure, il raccroche.

Marie, indécise, le téléphone encore a la main se demande si elle a rêvé, toujours avec les mêmes questions, qui est cet homme et surtout ou est il caché !? Mais, non non et non il n’est pas question de répondre au délire de cet homme !

Il est maintenant midi et Marie ne peux pas sortir cette histoire de la tète. Une petite voix la taraude, « pourquoi pas Marie, ça peux être sympa, et tu pourras certainement y prendre du plaisir !»

16 heures, Marie marche  dans l’appartement de long en large, toujours dans ses réflexions.

19 heures, la petite voix a gagné !! Il reste une heure a Marie. Alors tenue sexy mais classique, petit chemisier moulant pour mettre en valeur sa taille fine, petite jupe plissée, Très courte qui cache (a peine) son petit string , cette fois ci rouge, qui fait ressortir son beau petit cul et pour finir un beau soutien en dentelle, rouge lui aussi. Pas de bas, mais des hauts talons qui galbent bien les jambes. Un peu de maquillage, avec un rouge a lèvres bien rouge !

19 heures 50, Marie est devant la baie vitrée, un peu à l’ avance, mais certaine que cet homme est déjà la en train de la mater, alors elle décide de le chauffer un peu ! Elle marche lentement, lascivement ondulant ses hanches, jambes écartées, elle soulève sa jupe, ses fesses devant la fenêtre, la elle est sure qu’il en prend plein la vue !

20 heures pile, le téléphone sonne, Marie le pose sur la table de chevet, met le haut parleur

  • Content que tu sois la, Je vois que ma proposition te plait. J’adore ta tenue sexy, tu as  vraiment un beau cul ! Ecoute moi, maintenant tes mains sont les miennes !écoute ma voix.
  • Je caresse ton corps Marie,…Je déboutonne ton chemisier,…. lentement je l’enlève, il glisse sur tes épaules,…Je dégrafe ton soutien, mes mains caressent tes seins,… s’attardent sur les mamelons,… plus fort !… Marie ferme les yeux, se laisse guider, c’est très agréable !!
  • Mes mains descendent lentement sur ta peau…

J’enlève  ta jupe,… je glisse une main dans ton string, caresse ta chatte,… un doigt te pénètre ! Tu sens mon doigt Marie, tu le sens qui caresse ton clito !? Vas-y !

Marie, subjuguée par la voix, enfonce son doigt dans son sexe, titille le clito.  Elle a vraiment la sensation qu’un homme la caresse, c’est bon ! C’est chaud !

 

  • Maintenant, Marie, tu prends le gode qui est dans la table de nuit, tu sais, celui que vous avez “essayé“ Isabelle et toi hier soir ! allonge toi sur le tapis, imagine que c’est moi qui te pénètre !… encore, encore, encore, encore,… plus fort !

Marie, jambes écartées, enfonce et retire le gode de plus en plus vite, sa respiration s’accélère, elle gémit

  • Tu aimes marie !, tu sens ma queue !

Marie se cabre, son corps vibre, oh oui, c’est bon !

  • Je vais te faire jouir Marie… MAINTENANT !

Marie et l’inconnu crient ensemble leurs jouissances… Un moment de silence

  • Tu as aimé ?!

 

Marie reprend sa respiration

– Oui  c’était vraiment bien,  un moment incroyable !,

  • Je suis content d’avoir passé ce bon moment avec toi Marie, peux être à bientôt.

L’inconnu a raccroché laissant, encore une fois, Marie a ses interrogations, Ou est il ? Qui est-il ?

Isabelle est rentrée et bien sur Marie lui a tout raconté ! Mais depuis ce soir la, plus de nouvelles, et le numéro de téléphone est désactivé ! Cet homme restera un inconnu !

Publicités